La magie de Noël... et celle des enfants

Pere Noel 2Noël approche à grand pas et toutes les maisons d’enfants s’y préparent. Nous sommes donc allés à la rencontre des enfants du service enfance pour recueillir des informations précises sur le bonhomme rouge tant attendu.Noël approche à grand pas et toutes les maisons d’enfants s’y préparent. Nous sommes donc allés à la rencontre des enfants du service enfance pour recueillir des informations précises sur le bonhomme rouge tant attendu.Nul besoin de les questionner, Enzo prend immédiatement la parole, à voix feutrée et en me regardant avec un air de connivence : « moi j’ai un secret mais je ne dois pas en parler devant les petits ». Vous l’aurez compris, il ne croit pas au Père-Noël, enfin c’est ce qu’il croit car au bout de quelques minutes le secret est oublié et la magie s’opère. 
Alors qui est ce gros bonhomme à barbe ? Pour tous les enfants, c’est l’homme le plus gentil du monde qui apporte les cadeaux que ses lutins ont fabriqués. Mais attention, Cassandra précise : « il n’apporte des cadeaux qu’aux enfants sages et comme il vit dans le ciel il peut voir tous les enfants ». Noémie du coup se demande comment un seul homme peut surveiller tous les enfants du monde. Esther a la réponse : « il y a la Mère-Noël ». Evidemment !
Certains ont vu le Père-Noël mais pour Edan, les enfants n’ont pas le droit de le voir et il passe lorsqu’ils dorment. D’ailleurs, ils ont tous prévu de lui laisser des gâteaux et du chocolat car ils ont conscience que sa charge de travail dans la nuit du 24 décembre est élevée. Mais comment fera le Père-Noël pour passer dans les maisons qui n’ont pas de cheminée ? Samuel n’est pas inquiet car ce que vous ne savez pas c’est que le Père-Noël a « sa magie » et rien ne lui pose de difficulté. Alors, ce serait un magicien ? « Pas du tout, c’est SA MAGIE martèle Samuel et avec sa magie, il peut rétrécir et passer partout ». Noël est vraiment magique ! 
Et Samuel de continuer en expliquant qu’il a vu des faux Père-Noël dans les magasins. Lorsque je lui demande comment il sait qu’ils sont faux, il répond du tac au tac : « bah il est déguisé en Père-Noël, sa barbe est fausse et on voit l’élastique derrière, le vrai père Noel sa barbe ne s’enlève pas ». Et bien voilà enfin le mystère éclairci.Mais tous ces enfants ont-ils été sages ? Aucune hésitation, la réponse est oui et les listes sont faites. Certains ont écrit au Père-Noël, d’autres ont donné leur liste aux éducateurs ou téléphoné directement. Ils sont sereins, le Père-Noël ne leur fera pas faux bond.
Ils l’attendent de pied ferme, la décoration est prête, la soirée s’organise au fil des jours. Pour Tenin, ce sera un jour doublement particulier, ce sera sa première fête de Noël : « Au Cameroun, nous ne faisions pas Noël car nous sommes musulmans ». Elle est donc très impatiente de découvrir les surprises qui seront au rendez-vous.
Alors si vous doutiez de l’existence du Père-Noël, vous voilà éclairés. Néanmoins, un mystère demeure et c’est Vicky qui le soulève : « comment un seul homme peut distribuer en une nuit tous les cadeaux à tous les enfants du monde ? ». Saina tente une explication : « il a ses rennes ou il embauche des aides ». Aucun des enfants ne semble convaincu. Mais peu importe puisqu’il le fait.
Et si c’était cela la magie de Noël : croire sans y croire mais croire qu’on n’y croit pas... Mais quand même !

Christine BEN GADI