Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

 

Colloque 26 Mars 2019

DSC 0902

Une journée consacrée aux ruptures de parcours en protection de l’enfance

Le 26 mars dernier s’est tenu le colloque sur les ruptures de parcours organisé par l’IDEFHI au Gaumont multiplex Grand-Quevilly.

Cette journée a donné lieu à la première restitution des conclusions d’une étude menée par l’IDEFHI sur les parcours en protection de l’enfance. En interrogeant ces parcours, l’IDEFHI a ainsi souhaité questionner en quoi les interventions éducatives et thérapeutiques qui composent et jalonnent ce parcours répondent aux besoins fondamentaux des jeunes accueillis aux différentes étapes de leur développement et en quoi elles leur offrent des supports ou des ressources en vue de leur construction identitaire en tant que futur adulte. 

Mme Martin-Blachais, rédactrice de la conférence de consensus sur les besoins fondamentaux de l’enfant en protection de l’enfance a introduit la journée et poser les bases d’une réflexion profonde sur les pratiques éducatives à proposer pour répondre au mieux à ces besoins.

Un projet impliquant un grand nombre de professionnels de l’IDEFHI

La suite de la matinée a vu des membres de l’équipe de recherche de l’IDEFHI - Ludovic Jamet épaulé de Stéphanie Benmussa,Véronique Noble, Sophie Santus, Morgan Gauthier et d’Elodie Faisca, formatrice à l’IRTS/IDS Normandie – présenter les principales étapes et les résultats les plus saillants de l’étude sur les parcours. Ces présentations ont permis notamment de montrer l’investissement et l’engagement de nombreux professionnels de l’IDEFHI sur ces questions et témoignent de la volonté de l’établissement

d’interroger ses pratiques dans une démarche réflexive et d’amélioration continue. 

DSC 0919

Une résonance locale et nationale 

L’après-midi, deux personnalités reconnues dans le champ de la protection de l’enfance – Anne Oui, chargée de mission à l’Onpe et Pierrine Robin, MCF en sciences de l’éducation et membre du Conseil National de la Protection de l’Enfance – sont venues partager leurs travaux et montrer en quoi ils font résonance avec la réflexion engagée à l’IDEFHI.

Les partenaires locaux – le CD 76, les magistrats de l’enfance, les services de pédopsychiatrie -, étaient également au rendez-vous. Mmes Bassot, Donal, Gerardin et Gireau ont en effet participé à une table-ronde riche d’échanges et de partages d’expérience et de points de vue.

Remerciements

L’IDEFHI tenait enfin à remercier l’ensemble des intervenants, des participants, des partenaires qui ont contribué à faire de cette journée une réussite !